Image Alt

Teach Transition

La littératie du projet Teach Transition

Face à la situation sanitaire que chacun vit dans son quotidien, la manipulation des outils numériques s’est fortement accentuée. Les enfants, les jeunes adultes, les enseignants, les parents, les directions… Tous ces acteurs de l’enseignement se sont très vite adaptés à utiliser ces outils dans leur pratique. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils se sentent à l’aise avec ceux-ci. Après lecture de divers témoignages, certains expriment leur désarroi face à tous ces changements et à la difficulté d’adaptabilité pour leur établissement scolaire d’y faire face.

Femme informatique learning

De nouvelles compétences nécessaires

Aujourd’hui, de nouvelles compétences voient le jour. Selon Margarida Romero (2016), « savoir lire, écrire et compter sont des compétences nécessaires depuis deux siècles. Dans l’ère d’Internet et de la globalisation socio-économique, il faut également développer des compétences du 21e siècle comme la pensée critique, la créativité, la collaboration, la résolution de problème et la pensée informatique ».

Le cadre européen DigCompEdu, document de référence à de nombreux référentiels, sur lequel s’appuie le projet Teach Transition, est le point de départ pour développer, comparer et discuter de nos différentes pratiques en termes de compétences numériques. Celui-ci a pour objectif de fournir un terrain d’entente et un langage commun aux équipes éducatives afin de leur ouvrir les voies pour innover leurs pratiques professionnelles. La notion de littératie demeure encore floue dans le vocabulaire actuel.

Selon Kirsch (2005), “la littératie est un ensemble évolutif de compétences, de connaissances et de stratégies qu’une personne met œuvre tout au long de sa vie dans divers contextes ainsi que dans sa relation avec ses pairs et avec la collectivité”. Masng ajoute que “la littératie désigne la façon dont une personne véhicule et comprend l’information”. Dans le cadre du projet Teach Transition, ce terme fait référence au développement professionnel des acteurs de l’éducation dans leur formation en vue de leur apporter une valeur ajoutée liée à la réalité du terrain. Par ce langage commun auquel fait référence le DigCompEdu, notre objectif est pluriel. Notre dynamique se veut à la fois individuelle et sociétale, c’est-à-dire, que nous voulons répondre à vos besoins personnels, professionnels et sociaux dans une société en mutation technologique.

Le DigComp Edu

En termes de compétences, le DigCompEdu est un guide représentant les différents savoir-faire sur lequel peuvent s’appuyer les apprenants et tous les éducateurs pédagogiques (enseignants, directeurs, coordinateurs, PMS, parents…)

Digcompedu

Au niveau des éducateurs, deux axes de compétences sont à prendre en compte :

  • L’axe professionnel qui comprend un domaine intitulé « engagement professionnel » comportant quatre compétences.

 

Engagement Professionnel2
  • L’axe pédagogique est réparti au travers de quatre domaines. Chacun de ses domaines a des compétences qui lui sont spécifiques.
Les 4 Domaines Pédagogiques2

Au niveau des apprenants, un domaine de compétence leur est consacré. Celui-ci a pour intitulé « faciliter les compétences numériques des apprenants » où s’articulent cinq compétences.

Les Compétences Des Appenants

Que peut-on retenir de tout ça ?

En conclusion, cette première immersion dans ces compétences numériques du 21e siècle va vous permettre d’avoir une première approche avec la littérature numérique de demain. Ces thématiques vont vous être présentées plus en profondeur dans de prochains billets de blog sur notre site Teach Transition.  L’objectif de ce projet est de répondre aux demandes du terrain. De nombreuses formations continues à ce sujet existent, mais malheureusement elles ne répondent pas toutes à vos besoins pour éveiller, découvrir et s’exercer au « digital learning ». Le projet Interreg nommé Teach Transition réunit des acteurs de l’enseignement en Fédération Wallonie Bruxelles et en France pour constituer l’ensemble des savoirs et savoir-faire à chaque institution.

Bibliographie

Par Julie Parmentier

Poster un commentaire